Une trajectoire marquante

L'atelier Bruno pratique depuis toujours, une veille technique permanente et une remise en question intransigeante de ses process de fabrication. L'entreprise a su s'approprier toutes les techniques apparues ces dernières décennies dans sa profession.

1989

La peinture en lettres

Bruno Fraisse crée l'Atelier Bruno, spécialisé dans le marquage de véhicules. Il embauche un premier collaborateur. Son principal client est la carrosserie Vincent.

1990 à 1992

La découpe d'adhésifs

En deux ans l'entreprise acquiert un atelier de 200 m2 et la maîtrise de l'outil informatique naissant, pour la production d'adhésifs. L'effectif passe à 3 personnes.

1992 à 2001

La création graphique informatisée

L'Atelier Bruno crée et fabrique des découpes pour les autocars de tourisme en collaboration avec la carrosserie Vincent, les transporteurs et les constructeurs d'autocars et de poids lourds. Une nouvelle personne rejoint l'équipe.

2002 à 2007

Le tournant du numérique

L'Atelier Bruno devient une SARL au capital de 30 000 €, fait construire un atelier de 730 m2 et se dote d'une salle de découpe, d'une salle d'impression, d'une cabine de peinture et d'un atelier de pose.

L'entreprise acquiert une imprimante grand format solvant et rachète la société Valdrome publicité à Portes-les-Valence. Les effectifs passent à 7 collaborateurs.

Depuis 2008

La création numérique

L'Atelier Bruno ne cesse d'évoluer, tant au niveau des moyens techniques dont elle se dote que des moyens humains. L'intégration d'une personne dédiée à la création graphique marque une étape.

La production passe de 260 véhicules marqués / an à plus de 400. Les locaux s'agrandissent (1190 m2), les effectifs atteignent 11 personnes et le parc machine constitue une chaîne de fabrication modèle du genre.